LA VILLE RAYÉE

47, rue de Paradis
F-75 010 Paris
+33 9 54 200 800
contact@lavillerayee.com

LES LINÉAMENTS
SANSTITRES
GÉOMÉTRIE VARIABLE
EMBEDDED
L'OUTFRONT
BÂTIMENT 3
DUPLEX
STANZES
IDÉES COURTES
GRANDI BIANCHI
DISSOLUTIONS CROISÉES
SCENE OF TWO
LE MOULIN
GROUP FORM
ADVENTURES CLOSE TO HOME
TOUR NUAGE
ASSORTED SWIMMING POOLS
LES COMMUNAUTÉS DE L'INSTANT
LES PROTAGONISTES
MODELS
NOW BETTER THAN NEW
LA COMMUNAUTÉ QUI VIENT
PANORAMA
GLOBAL WARMING READY
SHÖN
PLUS FORT QUE MOI
I AM A MONUMENT

David Apheceix, Benjamin Lafore, Sébastien Martinez Barat, architectes ADE HMONP

LES LINÉAMENTS, 2013

Kenchiku/Architecture, 6 architectes français x 6 architectes japonais, Paris-Tokyo

Pavillon de l’Arsenal, Paris

Commissaires : RAD Lab, Kyoto et Paris (Shinichi Kawakatsu et Benjamin Aubry)

LES LINÉAMENTS sont une transposition architecturale de l’organisation fortuite et opportuniste d’objets à un moment donné, dans un lieu donné. Ils sont une infrastructure qui formule et stimule les situations urbaines issues d’un ordre spontané. Inutile mais pourtant là, cette infrastructure, en tant que forme sans compétence attribuée, devient vecteur d’usages potentiels. Elle trace des liens distendus entre des usages et des objets à priori incompatibles, sans aucune considération pour les logiques contradictoires et combinées qui gouvernent les objets. Du pot de fleur à la maison individuelle, équivalents dans leur aptitude à constituer l’environnement urbain, LES LINÉAMENTS en détourent les formes et positions. Ils intègrent les conditions d’un environnement tout autant qu’ils sont cet environnement. 

SANSTITRES, 2013

Glassbox, Paris

Galerie mfc-michèle didier, Paris

Sanstitres sont des objets encombrants, pas encore accomplis.  Leur statut est indéterminé, entre objets dessinés et matière brute. Évoquant des résidus d’emballage, ces lignes courbes en polystyrène blanc occupent les bords de l’espace de la galerie. Ces formes manufacturées sans valeur d’usage sont activées par opportunisme devenant seuils, supports, qualifiant localement l’espace.

L’OUTFRONT, 2013

Antibes

Client privé Private client

L’OUTFRONT est la ligne active à travers laquelle cette villa en bois blanchi dialogue avec un jardin luxuriant. La répétition graduelle d’une façade plate dessine les contours des volumes intérieurs. Le coté strié de la maison, tel une coupe du dispositif, en révèle l’organisation.

-

L’OUTFRONT is the active line through which this white wooden villa has a dialogue with a luxuriant garden. The gradual repetition of a flat facade draws the outlines of the internal spaces. The striatal side of the house reveals its organization, like the section of an apparatus.

GÉOMÉTRIE VARIABLE, 2013

Super Window Project

Domaine Les Crayères, Reims

en collaboration avec Clap Clap Club

Le projet consiste en la réalisation d’une série de 55 affiches destinées à annoncer, dans l’espace public de la ville de Reims, une exposition d’art contemporain. Le titre de l’exposition a été envisagé comme injonction à travailler sur la thématique de la variable. La perforation d’un triangle, polygone minimal pour créer un trou, est réitérée aléatoirement sur chaque affiche. Les limites de la feuille sont ainsi reconfigurées, et impliquent que le bloc de texte informatif se justifie sans cesse de manière différente. D’une affiche à l’autre, les variations sont infimes ou totalement exagérées. La lisibilité peut être mise en péril, mais la familiarité émanant de la gamme d’affiches permettra de rassembler l’ensemble des informations par un parcours dans la ville.

Photos: Aurélie Petrél